Le départ de cette belle plongée se fait à une centaine de mètres de la fameuse arche de pierre du Capo Rosso. A cet endroit, une dizaine de pitons rocheux à la forme pointue remonte entre 2 et 3 m de la surface, ils sont posés sur un fond sableux, d’où jaillissent quelques bouquets de Posidonies.
La silhouette de cette architecture très particulière, n’est pas sans rappeler les ruines d’une cathédrale. L’exploration consiste à visiter les pics un à un, tout en progressant vers le fond. Dans les anfractuosités naturelles qui creusent les parois, il n’est pas rare d’observer de beaux spécimens de Murènes. Si la vie fixée est moyenne sur le site, le piton situé le plus au nord-est arbore de très belles palmes de Gorgones Rouges… La zone est fréquentée par six ou sept Mérous assez familiers, qui, par curiosité, viennent à la rencontre de la palanquée.

L’un d’eux, particulièrement gros, habite une grotte qui s’ouvre, béante, dans l’une des remontées. Quelques beaux passages sous roches s’offrent aux plongeurs. Sur le font de sable, à 35 m, vous dérangerez peut-être une grande Raie Pastenague en pleine sieste digestive. Pendant que vous ferez votre palier, en longeant le pic qui remonte à 2 m de la surface, n’oubliez pas d’admirer la grâce toute en couleur de la Flabelline qui déjeune en silence.

Imagemap alt Vardiola